Coopérations

Coopération CHR Metz-Thionville-HIA Legouest
Coopération avec les CHU de Butaré et de Kigali au Rwanda
  • Le partenariat entre le CHR Metz-Thionville et les CHU de Butaré et de Kigali, initié en 2001 et principalement centré sur des actions de formation, a notamment permis la création du service de soins intensifs et de l’unité de prise en charge de l’insuffisance rénale aigüe ainsi que la prise en charge des urgences pré hospitalières et hospitalières.

    En concertation, le CHU de Butaré et le CHR ont défini le volet mère/nouveau-né comme orientation prioritaire du nouveau projet de partenariat. Ce projet est axé sur 4 thèmes :

    • réduire la mortalité du nouveau-né
    • assurer une prise en charge spécifique des nouveaux
    • nés en toute sécurité
    • assurer le suivi et l’orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risques identifiées
    • assurer l’accueil et l’orientation des patientes admises en urgence pour des besoins de soins immédiats en obstétrique

    Ce nouveau partenariat couvre la période 2009-2011. Il porte notamment sur l’échange de stagiaires et de formateurs.

"Hospitals for Europe" (HOPE) Accueil de professionnels de santé européens
  • Depuis deux ans, le CHR participe au programme HOPE (Fédération européenne des hôpitaux et des soins de santé). Ce programme européen a pour objectif de promouvoir les échanges de personnel hospitalier afin de favoriser les échanges de bonnes pratiques et d’améliorer la connaissance des autres systèmes de santé au sein de l’Union européenne. Le programme est organisé chaque année autour d’un thème différent. En 2010, le thème portait sur « Le patient chronique : défis médicaux et managériaux ».

    Dans ce cadre, le CHR Metz-Thionville a accueilli en mai et juin une infirmière spécialisée en néphrologie de l’Hôpital Universitaire Central des Asturies à Oviedo (Espagne). En 2009, le thème était : « Professionnels de santé en Europe : nouveaux rôles, nouvelles compétences » et c’est un médecin espagnol, le chef de service ORL de l’hôpital de Valence qui est venu réaliser son stage au CHR en mai et juin. Le prochain thème, en 2011, sera : « Améliorer la santé - Un défi partagé des hôpitaux et des soins de santé primaires ».

INTERREG-Europe du Nord Ouest-Coopération transnationale
  • La commission européenne a adopté le 28 avril 2000 le programme INTERREG 2000-2006 qui s’est finalisé en octobre 2007. Le 22 mai 2008 a été signée au CHU de Strasbourg la convention INTERREG IVB sur la thématique « la santé face aux changements démographiques ». Ce programme se développera de 2008 à 2013. L’objectif de cette coopération est d’inciter les régions à entreprendre des communautés d’actions interrégionales et transnationales au sein de l’Union Européenne.

    L'espace de la Communauté est découpé en plusieurs zones géographiques. Les régions Alsace, Lorraine, Luxembourg et Wallonie représentent la prise en charge de 7,8 millions de citoyens sur un territoire de 51000 km². Dans le cadre du Programme d'Initiative Communautaire (PIC), le Programme INTERREG a été créé pour concourir au développement durable des Régions et pour leur donner l'opportunité de monter entre elles, des projets transnationaux communs, impliquant les collectivités territoriales, le service public, le domaine privé et les associations.

    Les programmes INTERREG (pour interrégionaux), créés par l’Union européenne et financés via ses fonds FEDER (Fonds Européens de Développement Régional) afin de renforcer la coopération territoriale européenne, permettent la mise en œuvre de projets réalisés en commun avec des partenaires situés dans d’autres régions européennes, selon les cadres géographiques propres à chaque programme. Gériatrie - Coopérer pour répondre aux défis du vieillissement - Interreg IVB - Europe du Nord Ouest - « Health and Demographic Changes » Le but de ce projet est de favoriser l’échange d’expériences et l’émergence d’innovations communes dans le domaine du vieillissement. Une attention tout particulière est portée aux gérontechnologies.

    Les autres partenaires de cette coopération sont :

    • Des institutions hospitalières - Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
    • Centre Hospitalier Universitaire de Brest
    • Centre Hospitalier de Liège
    • Centre Hospitalier de Luxembourg

    Des institutions universitaires

    • Faculté de Psychologie et des Sciences et de l’Education de l’Université de Genève
    • Central institute of Mental Health of Mannheim
    • Le Département de Psychiatrie et de Neurologie de Maastricht

    Des collectivités locales

    • Conseil Général du Bas-Rhin

    L’histoire de cette coopération

    Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, leader du projet, se sont associés au Centre Hospitalier de Liège et au Centre Hospitalier de Luxembourg pour la création d'un réseau de coopération hospitalière transnationale. Après deux ans et demi de travaux préparatoires, ils se sont associés officiellement par la signature d'une convention commune qui a donné un point de départ à cette coopération. Le projet de coopération hospitalière transnationale Strasbourg-Liège-Luxembourg, rejoint en octobre 2006 par le CHR Metz-Thionville, a en effet été validé en novembre 2002 par le programme Interreg IIIB. Il s'agit de la "Coopération Hospitalière Transnationale HOSPITAL".

    Cette coopération correspond notamment à une expérience totalement novatrice dans les programmes INTERREG puisqu'il n'y avait pas de programme concernant la santé. Le bilan final 2003-2007 d’INTERREG IIIB a mis en exergue la création d’une émulation et d’une dynamique dans le domaine de la santé, la mise en place de communautés d’accueils et pôles de compétences, le développement de moyens informatiques et la conception de nouvelles techniques de communication.

    Les partenaires financiers

    Le budget est de 4 454 348 millions d’Euros sur cinq ans. Cette Coopération Hospitalière Transnationale s'inscrit dans le cadre des programmes communautaires INTERREG, financés en partie par le Fonds Européen pour le Développement Régional (FEDER) à hauteur de 2 030 086 Euros.

    Les objectifs

    Mettre en commun :
    :: des potentialités médicales, humaines, technologiques, scientifiques et intellectuelles
    :: des savoir-faire respectifs
    :: des compétences

    Les objectifs du projet sont de créer un pôle d’excellence et de référence dans la zone Europe Nord Ouest afin de répondre dans le domaine de la santé, aux effets du changement démographique dû au vieillissement de la population.

    Les champs d'action et bilan
    :: la démographie
    - caractériser la popualtion (65+) selon l’âge et le sexe, par rapport aux variables sociodémographiques
    - documenter les données statistiques secondaires et les résultats d’études épidémiologiques déjà effectuées
    - développer et appliquer des modèles de pronostic (comme la démance..)
    :: Comparer dans les 7 régions les différentes pratiques dans l’évaluation et le traitement des personnes âgées malades ou handicapées
    - identifier les trajectoires de patients âgés « prototypes »
    - études sur les politiques de santé
    - sélectionner, développer et valider des outils d’évaluation communs
    :: Informatique et domotique Les partenaires de la Coopération Hospitalière Transnationale Interreg IVB ont défini ensemble des groupes de travail composés de différents membres de chaque établissement hospitalier et d’un comité de pilotage commun transnational. Ainsi, pour chaque champ d'action, des réunions de travail sont organisées et des points d’étapes ont lieu régulièrement.

Une coopération forte entre le CHR Metz-Thionville et le CHU de Nancy
  • Le CHR Metz-Thionville et le CHU de Nancy se sont engagés officiellement dans une logique de coopération pour devenir le socle hospitalier de la région lorraine, engagement approuvé par les Conseils d’Administration des deux établissements les 30 avril et 28 Avril respectivement.

    Ils ont engagé un travail commun réunissant les conseils exécutifs des deux structures avec pour objectifs :- identifier les complémentarités CHU et CHR à travers une approche par filière pour garantir une couverture médicale de toute la Lorraine (ex : filière des grands brûlés : à Metz, prise en charge des adultes et à Nancy, prise en charge des enfants)- s’en servir de levier  pour reconquérir des activités et afficher l’excellence régionale en soins et en recherche médicale- faire face aux enjeux de démographie médicale afin de favoriser le recrutement et la fidélisation des praticiens dans les hôpitaux de la région en développant des filières de soins attractivesDes rencontres seront organisées entre les présidents des conseils d’administration, les directeurs généraux, les présidents des commissions médicales, en associant l’université Lorraine et le doyen de la faculté de médecine de Nancy afin de définir plus précisément les domaines de coopération.